Blog

Pour rester leader, Filix investit massivement en R&D… et mise sur les technologies de la fibre LYCRA®

28 sept., 2016

Pour la société française Filix, spécialiste des fils guipés, les ingrédients sont rois ! La qualité et robustesse de ses fils dépend en effet intégralement de la qualité des fibres qui les composent. 
Arian Greva, Dirigeant de FILIX, spécialiste des fils guipés
En l’occurrence, Filix travaille essentiellement avec la fibre LYCRA®, à la fois pour assurer sa production (850 à 1 000 tonnes de fils par an) mais aussi pour développer de nouvelles innovations. Rencontre avec Arian Gréva, dirigeant de la société.

Vous proposez une offre très concentrée, ciblée sur les seuls fils guipés… Pourquoi ce choix ?

Dès sa création en 1934, Filix a choisi de se spécialiser dans les fils guipés, à la fois extensibles et rigides. Au départ, nous produisions d’ailleurs nous-mêmes notre fil élastique. Mais nous avons cessé de le faire à la fin des années 50, convaincus de la qualité supérieure des élasthannes d’INVISTA (alors DuPont de Nemours). Depuis, au contraire de beaucoup d’autres, nous n’avons pas étendu nos compétences pour devenir filateurs, texturateurs ou tisseurs. Et ce pour une raison très simple : ne faire que des fils guipés nous pousse à l’excellence !

Comment alors vous êtes-vous développés ?

Notre extension s’est faite de manière transversale, c’est-à-dire en développant de nouveaux marchés. Si l’habillement reste notre fer de lance (il pèse 70% de nos ventes), nous travaillons également de plus en plus avec le secteur médical (22% de nos ventes) et l’industrie. Nous sommes ainsi sans cesse amenés à prendre en compte de nouvelles contraintes et de nouveaux fils, ce qui accroît toujours plus notre savoir-faire.

Diriez-vous que cette spécificité est unique en Europe ?

Je ne dirai pas qu’elle est unique, mais elle est rare. Nos concurrents qui ont choisi de se focaliser de même sur le seul guipage sont peu nombreux, et il s’agit par ailleurs de sociétés bien plus jeunes, avec une expérience moins prégnante que la nôtre. En France, je peux affirmer que nous sommes en outre les seuls producteurs de fils guipés à avoir une palette aussi large…

Justement, quelle est l’étendue de votre offre ?

Nous avons un millier de références qui sont produites chaque année et une vingtaine de références pour notre gamme de fils FC.  Nous créons aussi des fils sur mesure, ce qui représente 400 à 500 fils différents en production par mois. Tous les ans, nous développons en moyenne 400 nouveaux fils guipés. Environ 15% de ces développements aboutissent sur les marchés, et viennent petit à petit renouveler les gammes existantes.

La R&D occupe forcément une place de choix pour ces développements…

En effet, la R&D est au cœur de l’activité de la société. Sur les 186 salariés que compte Filix, 7 ne sont dédiés qu’à la R&D. Ils disposent en outre d’un atelier de 2 000 m2 et de machines à leur usage exclusif.

Quelles sont les innovations dont vous êtes le plus fier ?

L’une des innovations les plus en rupture avec l’offre est celle que nous avons développé main dans la main avec INVISTA dans le cadre de son lancement de la fibre LYCRA® SOFT, à la fin des années 90. Jusqu’alors, les bord-côtes des chaussettes étaient réalisés avec de la gomme. Mais au bout de trois au quatre lavages, la gomme se détériorait, perdant de l’élasticité ; la chaussette tenait alors mal. L’innovation imaginée par les équipes R&D de la fibre LYCRA® consistait à proposer une fibre élasthanne qui à la fois ait un allongement maximum tout en douceur pour ne pas serrer, et une bonne résistance dans le temps, pour une meilleure durabilité. En outre, la nervosité douce de cette fibre assurait un confort accru. Nous avons tout de suite adopté cette nouvelle technologie, et le marché ne s’y est pas trompé car, deux ans après son lancement environ, une grande majorité des acteurs du chaussant l’avaient à leur tout adoptée.

Plus récemment, il y a cinq ans, nous avons de même été pionniers dans l’utilisation de la technologie LYCRA® FUSION™, qui empêche les mailles des collants de filer. Là encore, nous avons travaillé en étroite collaboration avec INVISTA sur ce développement qui suppose une certaine complexité quant aux guipages des fils. Et là aussi, le succès a été au rendez-vous et ne se dément pas. Nous proposons à ce jour cinq fils guipés différents réalisés avec la technologie LYCRA® FUSION™, avec différents titrages et lustres.

Quelles sont les principales matières que vous utilisez ?

Le polyamide reste la matière la plus largement présente dans nos fils. Cependant, nous développons depuis une quinzaine d’années une gamme de fils complexes baptisée FC. L’idée est de mélanger intimement trois fils : la fibre LYCRA®, le polyamide et une fibre naturelle voire cellulosique, ce qui nous permet d’obtenir des fils multi-composants avec de nouveaux aspects. Nous avons tout d’abord proposé des mélanges coton, fibre LYCRA® et polyamide, et aujourd’hui nous travaillons également des mélanges avec la laine, la fibre MicroModal, le micro-acrylique, la fibre Cupro, et depuis cette année le lin. Cette gamme FC comporte à présent une vingtaine de fils différents dont certains sont des best sellers.

Vous travaillez à l’international ; constatez-vous des disparités frappantes quant aux besoins d’un marché géographique à l’autre ?

Il y a tout au moins quelques spécificités quant à la demande. En Europe, le confort prime, et on travaille essentiellement avec des fils LYCRA® de titrages fins 17 ou 22. En Chine et en Corée du Sud au contraire, il est indispensable d’apporter du sculptant ; aussi les fils LYCRA® de titrages 40 sont-ils plébiscités. Aux Etats-Unis, on nous demande des mélanges de fils sophistiqués pour le marché du sport ; l’offre y est très pointue. Alors qu’en revanche, en chaussants, l’offre y est basique, et correspond à peine à ce que l’on trouve en supermarchés en France.

Quels sont vos principaux enjeux de demain ?

Nous mettons tout en œuvre pour rester la référence en fils guipés, en conservant toujours une longueur d’avance en termes d’innovation. Pour ce faire, nous tablons sur des développements en R&D, menés en étroite collaboration avec nos fournisseurs, et en particulier avec les équipes de la fibre LYCRA®. Notre second axe de développement consiste à investir toujours plus des niches techniques, qui nous permettent d’étendre notre offre à de nouveaux marchés et de faire bénéficier l’ensemble de nos clients de notre constante évolution vers davantage de maîtrise de la technicité.